expulsion


expulsion

expulsion [ ɛkspylsjɔ̃ ] n. f.
• 1309; lat. expulsio expulser
Action d'expulser; son résultat.
1Action d'expulser (qqn) d'un lieu où il était établi. Expulsion d'une personne hors de sa patrie. bannissement, exil, expatriation. L'expulsion des religieuses de Port-Royal, au XVII e siècle. Expulsion d'un locataire qui ne paie pas son loyer. Expulsion d'un étranger, prononcée contre lui quand on estime que sa présence sur le territoire national constitue une menace pour l'ordre public. ⇒ reconduite.
Action de faire sortir d'un endroit. L'expulsion d'un contradicteur dans une réunion.
Action d'exclure d'un groupe, d'une assemblée. exclusion; éviction, 2. rejet, renvoi . Expulsion de membres indisciplinés.
2Action d'expulser de l'organisme. élimination, évacuation, expectoration. Expulsion de calculs. Expulsion du placenta après l'accouchement. délivrance. Absolt Phase de l'accouchement au cours de laquelle l'enfant sort du corps de la mère. Expulsion et délivrance.
⊗ CONTR. Accueil, admission, appel. Convocation. Rétention.

expulsion nom féminin (latin expulsio, -onis) Action de chasser quelqu'un d'un pays ; exil, bannissement : Expulsion de terroristes. Action de chasser quelqu'un du lieu où il se trouve : L'expulsion d'un contradicteur hors de la salle. Action d'exclure quelqu'un d'une communauté, d'un groupe, d'une institution : Expulsion d'un joueur d'une équipe. Droit Mesure administrative obligeant un étranger, dont la présence peut constituer une menace pour l'ordre public, à quitter le territoire français. Action et procédure qui ont pour but de libérer des locaux d'un occupant sans droit ni titre ou ayant perdu tout droit à se maintenir dans les lieux. Médecine Évacuation par les voies naturelles d'un élément contenu dans le corps. ● expulsion (synonymes) nom féminin (latin expulsio, -onis) Action de chasser quelqu'un d'un pays ; exil, bannissement
Synonymes :
Action de chasser quelqu'un du lieu où il se trouve
Synonymes :
- évacuation
Action d'exclure quelqu'un d'une communauté, d'un groupe, d'une institution
Synonymes :
- éviction

expulsion
n. f.
d1./d Action d'expulser.
d2./d Action d'expulser de l'organisme. L'expulsion des selles.
Absol. MED Stade de l'accouchement où l'enfant est expulsé du corps maternel.

⇒EXPULSION, subst. fém.
A.— Action d'expulser une personne, un animal.
1. Mise en demeure, plus ou moins violente, de quitter le lieu où on se trouve :
1. C'est cette expulsion hors de la cité d'une âme, d'un animal expiatoire figurativement chargé de tous les péchés de la collectivité qu'avait pour but de représenter la cérémonie du bouc émissaire décrite dans le Lévitique (ch. XVI).
CLAUDEL, Poète regarde Croix, 1938, p. 53.
Spéc., DR. Mesure légale qui consiste à faire reconduire un étranger à la frontière, ou à contraindre un locataire à vider les lieux qu'il occupe. Décret, demande, menace, ordre, peine d'expulsion. Une importante discussion eut lieu dans le comité sur la question de suspension et d'expulsion (Charte Nations Unies, 1946, p. 10).
P. ext. Éviction d'un membre d'une communauté, ou d'un groupe, hors d'un lieu qu'il considère comme sien. Expulsion des princes, des rois, des congrégations, de l'ennemi. Quelle est cette fièvre d'expulsion? Je ne veux renvoyer personne (COURTELINE, Ronds-de-cuir, 1893, 4e tabl., III, p. 153).
2. Au fig. Volonté d'exclure hors de soi une notion jugée étrangère :
2. Par moi-même j'aboutis régulièrement à cette impasse, de laquelle on ne peut sortir que par un acte de foi, un auto-da-fé, (...) une expulsion définitive des pensées de derrière la tête (mot de Pascal), bref un salto mortale duquel on ne revient que mort ou triomphant.
AMIEL, Journal, 1866, p. 168.
Rejet, par l'homme, d'une partie de lui-même. Là est la raison la plus profonde de l'expulsion du corps dans le royaume des choses (RICŒUR, Philos. volonté, 1949, p. 17).
B.— Action d'expulser une chose.
1. Action de pousser hors de, de faire évacuer. Un liquide d'ambre [de l'orange] s'est répandu, accompagné (...) de la conscience amère d'une expulsion prématurée de pépins (PONGE, Parti pris, 1942, p. 18).
2. MÉD., PHYSIOL. Action d'évacuer de l'organisme des substances liquides ou solides. Expulsion des matières fécales. L'autoréinfection répétée (...) déterminant de nouvelles éruptions de tubercules, — l'organisme tend à en provoquer l'expulsion (phénomène de Koch) (CALMETTE, Infection bacill. et tubercul., 1920, p. 172). À un mètre de lui cet homme assis sur la lunette (...) geint doucement pour aider à l'expulsion (AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p. 158).
P. anal. Phase de l'accouchement où l'enfant naît. Expulsion du fœtus. Les douleurs de la dilatation du col étaient parfois plus intolérables que les grandes douleurs de l'expulsion (ZOLA, Joie de vivre, 1884, p. 1087).
3. PHYS. Action d'arracher, d'éjecter. Une émission de rayons X consiste en une expulsion violente d'un atome d'hélium, accompagnée du recul de l'atome restant (Mme P. CURIE, Isotopie, 1924, p. 17).
Prononc. et Orth. :[]. Cf. é-1. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1309 « action de chasser » (A.N. JJ 41, f° 92 r° ds GDF. Compl.); 2. 1314 chir. expulsion des os (H. DE MONDEVILLE, Chirurgie, 1995 ds T.-L.); 1564 expulsion de la sanie (A. PARÉ, IX, 6 ds LITTRÉ). Empr. au lat. expulsio. Fréq. abs. littér. : 230. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 318, b) 357; XXe s. : a) 459, b) 238.

expulsion [ɛkspylsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1309; lat. expulsio, du supin de expellere. → Expulser.
Action d'expulser et résultat de cette action.
A (Personnes).
1 (1309). Action d'expulser (qqn) d'un lieu où il était établi. || L'expulsion d'une personne hors de sa patrie. Bannissement, exil. || L'expulsion des religieuses de Port-Royal, au XVIIe siècle. || Expulsion manu militari.Dr. || Expulsion d'un locataire qui ne paie pas son loyer. || Expulsion des étrangers (en France) : mesure individuelle de police administrative ordonnée par le Ministère de l'Intérieur qui a pour objet d'enjoindre à tout étranger voyageant ou résidant en France de sortir immédiatement du territoire français. || Menace, décret d'expulsion.
1 Ainsi, devenu de tout point citoyen du pays, j'étais à l'abri de toute expulsion légale, même de la part du Prince (…)
Rousseau, les Confessions, XII.
2 L'expulsion peut être prononcée par arrêté du ministre de l'Intérieur si la présence de l'étranger sur le territoire français constitue une menace pour l'ordre public ou le crédit public (…)
Ordonnance du 2 nov. 1945, art. 23.
2 (XXe). Action de faire sortir d'un endroit, par la force. || L'expulsion d'un contradicteur dans une réunion. || Expulsion de la foule qui envahit un lieu. Refoulement.
3 (1690, Furetière). Action d'exclure d'un groupe, d'une assemblée. Exclusion; éviction, rejet, renvoi. || L'expulsion de membres indisciplinés, indignes. || On a prononcé son expulsion de l'Université.
B (Choses). Physiol. et méd. (V. 1560, Paré). Action d'expulser, de faire évacuer qqch. de l'organisme. Élimination, évacuation. || Expulsion par la bouche. Crachement, expectoration, vomissement. || Expulsion des urines, des matières fécales. Défécation (→ Côlon, cit.; digestif, cit. 1). || Expulsion des poisons de l'organisme.Spécialt. En obstétrique, Période finale de l'accouchement, durant laquelle l'enfant est expulsé du corps maternel. || Expulsion du placenta après l'accouchement. Délivrance (→ Arrière-faix, cit. 2). || Expulsion d'un fœtus avant terme. Avortement (cit. 1).
CONTR. Accueil, admission, appel. — Convocation. — Rétention.
HOM. Formes du v. expulser.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Expulsión — Saltar a navegación, búsqueda La expulsión es una sanción que, en su acepción habitual, se aplica a los extranjeros y que consiste en la devolución a su país de origen y prohibición de regresar al territorio del Estado. Se aplica sobre todo a los …   Wikipedia Español

  • Expulsion — may refer to:*Expulsion (academia), removing a student from a school or university *Deportation, the expulsion of someone from a country *Population transfer, the forced migration of people by the state *Repatriation, return of refugees or… …   Wikipedia

  • expulsion — Expulsion. s. f. v. Terme de Pratique. Action par laquelle on chasse quelqu un d un lieu, on le depossede d un bien. Depuis l expulsion de ces gens hors d un tel chasteau. On dit aussi, L expulsion des Mores, des Morisques hors d Espagne. On dit… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Expulsion — Ex*pul sion, n. [L. expulsio, fr. expellere: cf. F. expulsion. See {Expel}.] 1. The act of expelling; a driving or forcing out; summary removal from membership, association, etc. [1913 Webster] The expulsion of the Tarquins. Shak. [1913 Webster]… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • expulsion — ex‧pul‧sion [ɪkˈspʌlʆn] noun [countable, uncountable] when someone is forced to leave a place or an organization: • Bankruptcy results in instant expulsion from the group. • Companies which seriously breach the code face expulsion from the… …   Financial and business terms

  • expulsión — sustantivo femenino 1. Acción y resultado de expulsar: Los Reyes Católicos decretaron la expulsión de los judíos de España. La expulsión de los moriscos supuso la ruina de la agricul tura …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • expulsion — I noun ban, banishment, debarment, deportation, deprivation, detrusion, disbarment, discharge, disgorgement, dislodgment, dismissal, displacement, dispossession, disqualification, driving out, effusion, ejection, ejectment, elimination, enforced… …   Law dictionary

  • expulsion — c.1400, from O.Fr. expulsion, from L. expulsionem (nom. expropriatio), noun of action from pp. stem of expellere drive out (see EXPEL (Cf. expel)) …   Etymology dictionary

  • expulsion — [ek spul′shən, ikspul′shən] n. [ME expulsioun < OFr expulsion < L expulsio < expulsus, pp. of expellere] an expelling, or forcing out, or the condition of being expelled expulsive [eks pul′siv, ik spul′siv] adj …   English World dictionary

  • Expulsion — (v. lat.), 1) Aus , Vertreibung; 2) Abmeierung; Expulsionsproceß, so v.w. Abmeierungsproceß. Expulsiv, austreibend, abführend. Expulsīva, austreibende Mittel. Expulsivbinde, austreibende Binde; jede Binde, welche so angelegt ist, daß sie nicht… …   Pierer's Universal-Lexikon


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.